Papillo

Luttons efficacement contre le Papillomavirus !

Le HPV et la vaccination

Le HPV, Human Papilloma Virus est un virus qui se transmet sexuellement (par le sang et les muqueuses).
Une fois contracté, il ne peut être éliminé du corps. Le virus contracte plusieurs maladies, mais plus particulièrement les cancers du col de l’utérus et du vagin chez la femme, ainsi que ceux de l’anus, de la bouche et du pharynx chez l’homme (et la femme). Il provoque également des verrues génitales.

Le seul moyen de s’en protéger est donc la vaccination.
Dans un premier temps, les hommes se vaccinaient principalement pour protéger leurs partenaires (la vaccination réduit considérablement la transmission de ce virus). La recherche avançant, nous savons désormais qu’il est également important pour les hommes de se protéger eux-mêmes afin d’éviter, notamment, les cancers susmentionnés mais également de protéger leurs partenaires.

Aussi, d’après les spécialistes (et le Conseil supérieur de la santé), une vaccination généralisée permettrait d’éradiquer ce virus de notre territoire.

Situation en Belgique

Actuellement, en FWB, la vaccination contre le HPV peut se faire gratuitement à 13-14 ans, en deux doses. Elle est proposée en deuxième secondaire par le Service de Promotion de la Santé à l’école via les visites médicales, et ce pour les enfants nés dès 2006.

Il existe également un cycle de rattrapage, uniquement pris en charge par la mutuelle pour les jeunes femmes de 15 à 19 ans inclus. En effet, la vaccination des hommes ne se faisant que depuis quelques années, le programme de rattrapage n’a jamais été adapté par la FWB et est resté exclusivement réservé aux femmes.

Ce n’est pourtant pas ce que recommande le Conseil Supérieur de la Santé, qui, d’après le site officiel Vaccination-Info.be, préconise :

  • La vaccination préventive généralisée des filles et des garçons de 9 à 14 ans inclus ;
  • La vaccination de rattrapage pour les jeunes femmes et hommes de 15 à 26 ans inclus qui n’ont pas bénéficié de la vaccination préventive généralisée ;

Notons par ailleurs que le prix d’une dose de vaccin contre le HPV s’élève à environ 140€ s’il n’est pas pris en charge, et que le programme de rattrapage s’effectue en trois doses. La vaccination en rattrapage coûte donc actuellement aux jeunes hommes plus de 400€ !

Situation à l’étranger

Plusieurs pays (comme par exemple Royaume-Uni, l’Australie, ou encore le Canada) ont étendu la vaccination à la plus grande partie de population possible. La stratégie la plus adoptée parmi ces pays est la suivante :

  • Vaccination généralisée chez les enfants (filles et garçons) de 9 à 14 ans en deux doses ;
  • Vaccination de rattrapage chez les jeunes hommes et jeunes femmes de 15 à 26 ans en trois doses.

C’est d’ailleurs, pour rappel, exactement ce qu’il ressort du rapport du Conseil Supérieur de la Santé.

La position des Jeunes MR

Selon la Fondation contre le cancer, la meilleure protection contre le papillomavirus est la vaccination avant l’infection. Pour éviter la propagation de ce virus, les Jeunes MR préconisent un remboursement de ce vaccin par les mutuelles pour tous, que cela soit pour la vaccination généralisée ou la vaccination de rattrapage.

Benjamin Reuland, Jeunes MR

Laetitia Tursugian, déléguée santé des Jeunes MR

Tu as aimé ? Alors partage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Toi aussi, deviens membre !